Quand je peins,    je suis l’autre.
 
   Quand je peins,  les tabous tombent.
 
   Quand je peins,   je suis seule avec moi même.
 
   Quand je peins,   j’assume  mon amour.
 
    Quand je peins,   ma réalité devient universelle.
 
    Quand je peins,   je ne choisis pas mon thème, c’est le thème qui me choisit.
 
    Quand je peins, ma main est le prolongement de mon esprit en villégiature.
 
                    Peindre est un acte de rébellion.
 
                                             Noèla  M.